8.3 Les Lois Sacrificielles (Rév. 29 mars 2015)

 

Les lois sacrificielles ont été ajoutées temporairement aux lois permanentes contenues dans les doctrines essentielles jusqu'au sacrifice de Yehoshua (voir 3.1 Les Doctrines Essentielles et 6.4.7 Son Sacrifice Expiatoire).

Hébreux 9:26  autrement, il aurait fallu qu’il eût souffert plusieurs fois depuis la création du monde, tandis que maintenant, à la fin des siècles, il a paru une seule fois pour abolir le péché par son sacrifice.

Les sacrifices d'animaux durant l'ère courante sont donc remplacés par un seul sacrifice, celui de Yehoshua, qui est suffisant pour effacer tous les péchés. En extension, au corps sur terre de Yehoshua, son église, les élus offrent leurs corps en sacrifices vivants, en remplacement aussi des sacrifices d'animaux.

Romains 12:1  Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu [Père Créateur], à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu [Père Créateur], ce qui sera de votre part un culte raisonnable.

Une grande partie de l'ancien testament concernait les sacrifices d'animaux. On fera grâce ici de tous les détails de ces sacrifices qui étaient commandés à chaque jour, à tous les jours de sabbat, les jours intercalaires appelés nouvelles lunes et de solennités annuelles.  Le nombre des sacrifices d'animaux reflétait l'importance de chacun des jours à observer (voir 8.3.2 Le Nombre des Sacrifices). Ces sacrifices visaient à expier les péchés du peuple continuellement. Apparemment, ces sacrifices ne pouvaient pas effacer les péchés définitivement. Ils devaient être refaits continuellement.

Hébreux 10:11  Et tandis que tout sacrificateur fait chaque jour le service et offre souvent les mêmes sacrifices, qui ne peuvent jamais ôter les péchés,

Les sacrifices d'animaux ne faisaient pas partie des 10 commandements mais concernaient seulement les lois sacrificielles. Étant entièrement distincts des 10 commandements, ces sacrifices ont été ajoutés plus tard à cause des péchés. Ces sacrifices présageaient l'ultime sacrifice du messie Yehoshua. Aussi, lorsque Yehoshua a été tué selon les prescriptions de la Pâque de l'Ancien testament, il satisfaisait à l'exigence du paiement par le sang (voir 8.3.1 Le Rachat).

Hébreux 9:22  Et presque tout, d’après la loi, est purifié avec du sang, et sans effusion de sang il n’y a pas de pardon.

Contrairement aux animaux, Yehoshua était le sacrifice parfait qui était acceptable à Père Céleste pour effacer tous les péchés une fois pour toutes (voir 10.3 La Pâque).

Hébreux 7:25  C’est aussi pour cela qu’il peut sauver parfaitement ceux qui s’approchent de Dieu [Père Créateur] par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur. 26  Il nous convenait, en effet, d’avoir un souverain sacrificateur comme lui, saint, innocent, sans tache, séparé des pécheurs, et plus élevé que les cieux, 27  qui n’a pas besoin, comme les souverains sacrificateurs, d’offrir chaque jour des sacrifices, d’abord pour ses propres péchés, ensuite pour ceux du peuple, -car ceci, il l’a fait une fois pour toutes en s’offrant lui-même.

Depuis la destruction du temple à Jérusalem en 70 EC (ère courante), les sacrifices d'animaux avec le système de sacerdoce lévitique ont cessé. Toutes les prescriptions concernant les sacrifices d'animaux et la Pâque sont inapplicables durant l'ère courante et ne doivent être observées dans la nouvelle alliance. Père Céleste a remplacé le sacerdoce lévitique par le sacerdoce selon l'ordre de Melchisédech durant l'ère courante. Il n'y a donc plus de sacrifices d'animaux jusqu'au règne de Yehoshua durant le millénium. À ce temps, Yehoshua établira toutes choses en Vérité.

Dans une sorte de substitution des sacrifices d'animaux pendant l'ère courante, les saints offrent leurs vies en tant que sacrifices vivants.

Romains 12:1  Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu [Père Créateur], à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu [Père Créateur], ce qui sera de votre part un culte raisonnable.

Psaumes 51:17  Les sacrifices qui sont agréables à Dieu [elohim], c’est un esprit brisé : O Dieu [elohim]! tu ne dédaignes pas un cœur brisé et contrit.
 

C'est là le changement de la loi qui est mentionnée dans le nouveau testament et non l'abolition des 10 commandements. C'est la loi sacrificielle qui a été accomplie en Yehoshua et qui cessait les sacrifices d'animaux.

Galates 3:24  Ainsi la loi a été comme un pédagogue pour nous conduire à Christ [messie Yehoshua], afin que nous fussions justifiés par la foi. 25  La foi étant venue, nous ne sommes plus sous ce pédagogue.

Si les 10 commandements étaient abolis, il n'y aurait plus de péché puisque le péché est la transgression de la loi.

1Jean 3:4  Quiconque pèche transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi.

S'il n'y avait plus de péché, il n'y aurait pas de justice pour ceux qui font le mal et qui tuent, qui volent, etc. etc. Donc, c'est seulement les lois sacrificielles d'animaux qui ont cessé.

 Section précédente               Haut de la page                  Section suivante